Lancement officiel Génération Montagne 2018

Mardi 27 février 2018, annoncé comme le jour le plus froid de l’année  n’a pas eu raison du Lancement officiel de Génération Montagne 2018 organisé à Pralognan la Vanoise dans une ambiance chaleureuse.

Après le mot d’accueil de Madame Armelle Rolland, Maire de Pralognan qui a réaffirmé tout l’intérêt pour cette station village de Savoie de s’intégrer dans la démarche collective de Génération Montagne dont la vitalité économique est corrélée au dynamisme des activités touristiques de ses hébergements collectifs notamment, les participants ont pu assister à une table ronde d’une grande qualité.

Table ronde Génération Montagne 2018 : des territoires se mobilisent

En préambule, Lionel Flasseur, Directeur Général de Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, a rappelé que la montagne demeure l’une des 5 thématiques prioritaires régionales avec un axe prioritaire : le renouvellement générationnel des clientèles. La fréquentation de la montagne par les jeunes n’a cessé de chuter depuis 20 ans. Leur permettre d’acquérir une « culture » montagne est essentielle pour  leur donner de nouveau envie de la fréquenter, de pratiquer des activités ludiques et les inciter à s’y installer demain, pour entreprendre. Le dispositif Génération Montagne s’inscrit légitimement dans cette volonté  de redynamiser l’image de la montagne afin que notre territoire  s’impose comme une destination touristique à vivre pour les enfants et les jeunes.

Annick Cressens, Maire de Beaufort, co-présidente pour la seconde année consécutive du CoPil Génération montagne, a confirmé le soutien de l’ANMSM quant au dispositif mis en place et la nécessité de mobiliser toutes les forces du territoire que sont les  acteurs du tourisme, les hébergeurs, les prestataires d’activités, les collectivités…  afin de favoriser l’accueil des jeunes dans les centres de vacances.

Exemples d’initiatives développées par 3 territoires

  • Vincent Delaitre – Directeur d’Isère Tourisme depuis aout 2017, a récemment revisité la stratégie marketing déployée par le CDT, les jeunes étant l’une des clientèles cibles. Une étude menée en lien avec IDDJ (Isère Drôme Destination Juniors) sur les centres de vacances isérois permettra de mieux connaitre les attentes des clientèles visées par Génération Montagne.
  • Céline Fillol – Responsable du Service Tourisme du Département de la Savoie a rappelé que depuis plusieurs années, le département accompagne une réflexion et développe des actions pour favoriser une réappropriation d’une culture montagne par les collégiens du département, notamment avec la mise en place en 2010 du Plan montagne.
  • Christelle Vanin – Directrice du Comité de bassin d’emploi d’Albertville anime une instance citoyenne en Tarentaise dont les membres ont souhaité aborder la problématique de l’accueil des juniors en Tarentaise. A partir de constats tels que le besoin d’information sur les nouveaux modes de consommation des juniors, la perception d’un territoire à forte connotation « industrielle », la nécessité de mettre en place une offre diversifiée 4 saisons etc., des expérimentations positives sont à retenir comme l’adaptation des séjours selon les nouvelles attentes : nouvelles activités « tendance », séjours thématiques, tout en acceptant de rendre les enfants acteurs de leurs séjours.
  • Nicolas Feidt –Directeur Général des Services de la Mairie de Saint Bon Courchevel  est intervenu sur le fait que Courchevel, au-delà de la perception d’une station souvent associée au luxe, aux marchés lointains, avec un prix du foncier important ne permettant que le développement d’hôtels 5 étoiles, plusieurs hébergements collectifs se sont maintenus et que leur  développement est également au cœur des préoccupations de la station.

Eléments indispensables pour une offre touristique Génération Montagne

  • Laurence Gaudart – Directrice de Travel Mania et de Ski Mania, agence de voyage située à Lyon,  spécialisée notamment dans les séjours de courte durée avec transport au ski et qui fête cette année ses 25 ans d’activité, affiche toujours une volonté, celle de démocratiser le voyage au ski. Au-delà d’un prix attractif, Laurence Gaudart a expliqué ce pourquoi la diversité des activités proposées par les stations était essentielle.
  • Nicolas Charlier –Coordinateur des Ventes pour la région Rhône-Alpes à l’UCPA s’est exprimé sur la vocation de l’UCPA : Une performance économique au service d’une mission sociale, c’est à dire donner l’accès aux sports de plein air au plus grand nombre et favoriser l’accès aux vacances de tous. Une offre produit  « tout compris » de qualité Eté comme Hiver, une pluralité des activités proposées, la mise en place d’un suivi du parcours client efficace et soutenu sont quelques- unes des clés concourant à une croissance de plus de 15% depuis 5 ans.
  • Bernard Loquais – Directeur de l’ANAE, association qui gère 3 centres de vacances dont un situé à Pralognan a évoqué sa profession de foi : rendre les vacances accessibles à tous, valides ou non, en proposant des espaces de vacances partagés. L’ANAE, association pionnière dans le développement d’activités adaptées dont la pratique des sports de glisse et de montagne,  propose une mixité des publics (personnes valides et non valides) des clientèles (classes, colos, vacances familles, stages etc.  ) sous réserve de veiller au confort et respect des attentes de tous.

Une destination jeune se joue aussi par la qualité des évènements festifs proposés

  • Véronique Halbout –Responsable Groupes et distribution à Savoie Mont Blanc Tourisme basée à Paris. Le renouvellement générationnel des clientèles est l’un des axes forts sur lequel travaille Savoie Mont Blanc Tourisme avec une stratégie marketing adaptée. La valorisation d’évènements d’envergures, démontrant que la montagne est aussi festive, reste prédominante.
  • Michel Buisson – Directeur de l’OT de Pralognan. Avec plusieurs hébergements collectifs sur son territoire, Pralognan s’affiche comme une destination pour les enfants et les jeunes, mais aussi les familles, grâce aux labels Famille Plus et Destination pour tous. La Pralofest, les championnats du monde de télémark sont autant d’évènements festifs qui attirent un public jeune.

Clôture de la table ronde par Fabrice Pannekoucke – Conseiller régional, Maire de Moutiers

Première région de France et d’Europe pour la montagne, elle représente une identité forte dont les jeunes, dès leur plus jeune âge, doivent être les ambassaderus. Les territoires, les hébergeurs, les prestataires d’activités, qui font de l’accueil de la clientèle des enfants et des jeunes  une volonté, le perçoive comme un atout pour un développement sur le long terme et font le pari de l’avenir et de l’innovation. Le colloque de Génération Montagne programmé le 6 novembre prochain à Chambéry sera l’occasion de croiser les regards des professionnels du Tourisme des jeunes et les jeunes eux-mêmes sur cette réconciliation annoncée.